Yes, they can

https://i0.wp.com/americana.blog.lemonde.fr/files/2008/01/obama.1201801546.jpg

difficile de ne pas faire de post aujourd’hui tellement la soirée a été chargée d’émotion…
Le programme était bien rodé même si nous ne savions pas exactement ce qui nous attendait…
Parce qu’on nous avait dit que c’était le bar où se retrouverait tous les américains de Paris, parce que notre prof’ nous avait imposé d’y aller… le premier rendez vous de la soirée éléctorale américaine from Paris était fixé au Harrys’s Bar… Près de l’Opéra, un bar miniscule qui allait savoir pourquoi acceuille tout le gotta américain… Sans carte de presse, sans invitation, sans accréditation, difficile de rentrer… difficile voir impossible, 30 minutes tassée derrière une barrière a essayer de faire comprendre à la sécurité que c’est pas ma présence qui changera la donne, pour finalement renoncer….
A l’échec de ma première tentative, a été associé la joie des rencontres sur le parvis du Bar.. Comme moi, beaucoup d’américains s’étaient massés rue Daunou en espérant rentrer… Autour d’une bud, ils ont accepté de partager leur frustration mais surtout leur espoir et leur croyance… Alex a 20 ans, il se repère dans la foule à la pancarte Obama 2008 qu’il porte au dessus de sa tête… Etudiant depuis 2 mois à Paris, il n’en reste pas moins un convaincu du sénateur de l’Illinois… Quand il était encore en Utah, son état d’origine, il passait ses samedis à faire du porte à porte, « pour faire comprendre aux gens qu’ils ont besoin de changement »…Plus loin, c’est Joella et Izmir, un couple d’américain, d’origine arménienne, en lune de miel à Paris… Lire la suite

Publicités