Pas de « mer du nord en hiver » cette année

Cette année, je ne connaitrai donc pas « la mer du nord en hiver ». Le constat est terrible, l’écoute de la merveilleuse chanson de Souchon ce matin m’a fait douté sur la validité de mon projet.
Ca ne semble pourtant pas suffisant pour pouvoir altérer ce nouveau départ : le 13 octobre, j’embarque pour Porto…

Quelques jours, quelques semaines, quelques mois, je ne sais pas encore. Mon billet Ryanair reste silencieux sur le retour, la confusion apportée par ce premier mois de « recherche active d’emploi » me n’y aide pas non plus. Lire la suite

Publicités

DUBLIN -« On aura marché dans ces rues, été au bout des perspectives »

DSC00530L’aventure dublinoise touche donc à sa fin.

Quand on devient familier avec une ville, il est toujours difficile de repenser aux débuts, aux premiers jours, aux premières ballades… Le soleil à ma sortie du bus depuis l’aéroport, les maisons aux briques rouges déglinguées, la déception en me rendant sur O’Connell Street, les couleurs de la Liffey…
Trois mois plus tard et ces perspectives sont devenues mon quotidien, plus de déception ni d’éblouissement, juste le Normal… En quittant l’Indiana d’abord, puis New York l’été dernier j’avais repensé à cette phrase de Duris dans l’Auberge Espagnole : Lire la suite