« Shame », une déception

J’ai enfin eu l’opportunité de voir « Shame », ce film réalisé par Steve Mcquenn et parlant de l’addiction à la sexualité d’une trentenaire new yorkais… Le sujet avait l’air prometteur, soutenu par un casting qui me faisait envie, mais cela ne semble pas avoir suffit.

Long et lent, Shame n’entre jamais dans le vif du sujet. A la fin des 1heures 40 de pellicule, on ne sait plus si McQuenn a voulu parler d’une névrose, si iln a voulu faire le portrait d’un homme paumé dans sa vie personnelle ou si il a voulu écrit un pamphlet puritain contre l’hyper sexualisation…. Lire la suite

Publicités