Jacques Brel ne nous quitte pas – revue de presse

30 ans après sa mort, Jacques Brel tourmente encore la Belgique

Ne me quitte pas, c’est ce que semble dire l’ensemble des éditorialistes à Jacques Brel alors que l’on célébrait jeudi le 30ème anniversaire de sa mort.

Comme le rappelle le quotidien gratuit Métro, c’est le 9 octobre 1978 que le chanteur belge est décédé, à l’âge de 49 ans, d’un arrêt cardiaque.

http://tbn0.google.com/images?q=tbn:mHOYcP-P-gwEgM:http://platea.pntic.mec.es/~cvera/hotpot/images/brelll.jpgDes faubourgs de Bruxelles au cimetière d’ Atuonaaux ( Maldives) où il est enterré, en passant par les plus grandes salles parisiennes, et devant les caméras du réalisateur Edouard Molinaro, le parcours atypique de Jacques Brel nous est rappelé en détail dans la Tribune de Genève. Un chemin chaotique qui se termine par un « succès populaire incomparable ».
En 2005, un sondage de la RTBF montrait que le grand Jacques restait le citoyen favori du plat pays. Un consensus autour de sa personne qui, comme le note l’éditorialiste de La Croix aurait sûrement rassuré celui qui, dés les années 70, Lire la suite

Publicités