Entre deux taxis

Prise dans les méandres de la vie parisienne, je n’arrive pas à écrire… j’y pense souvent, mais l’envie de me vient pas, reste alors la culpabilité d’avoir commencer un projet et de n’être pas capable de le tenir…
C’est aussi que je n’arrive pas à faire de cette ville ce que je veux, je n’arrive pas à me l’approprier, à la faire mienne… Un mois déjà et je suis toujours étrangère devant ses murs… Place du Panthéon, le sentiment est fort, cette place me fait peur, les pierres jaunes m’écrasent, j’ai juste envie d’échapper… Ce qu’il manque à Paris, ce qui me manque dans cette ville c’est du vert… Lire la suite

Publicités