A paris à vélo…

Passée une certaine heure, les rues parisiennes ne sont peuplées que de vélib et de taxi… sur ma bicyclette titubante sous les effluves d’alcool restantes, j’ai quitté le marée et rejoint les invalides en observant la ville qui se lève.
Place de Breteuil, il est 4h30, je suis presque arrivée.
Les marchants eux aussi sont là, déjà réveillés, en train d’installer leur étalage pour l’un des plus grand marchés de la capitale. Lire la suite

Publicités